TELECHARGER SUR PC TELECHARGER SUR MAC

Rise of Kingdoms, originellement appelé Rise of Civilizations, est un jeu de stratégie en temps réel développé par Lilith Game et disponible sur Android et IOS. Mais si vous souhaitez jouer à ce jeu avec un ordinateur, pas d’inquiétude ! Cela est tout à fait possible et vous trouverez des explications sur la manière de procéder tout en bas de cette page. Voici un petit guide qui vous permettra de bien débuter dans le jeu.

Caractéristiques du jeu

Ce jeu se joue entièrement en ligne et nécessite donc une connexion internet pour être lancé. Le principe du jeu est très simple : choisissez une nation, construisez et étendez votre royaume en combattant des ennemis et partez à la conquête du monde ! Ce jeu présente donc plusieurs facettes et se déroule dans un monde incroyablement vaste et riche qu’on ne s’en lasse pas. En commençant une nouvelle partie, choisissez la civilisation que vous souhaitez développer et un commandant. Vous pouvez incarner différentes figures historiques telles que Jules César, Cléopâtre, Genghis Khan ou Sun Tzu. Pour progresser dans le jeu, votre civilisation doit traverser cinq âges (âge de pierre, âge du bronze, âge de fer, âge sombre et Moyen Âge). Pour se faire, explorez le monde et conduisez des batailles. Cela permettra d’acquérir ressources et argent, des biens nécessaires au développement de votre royaume.

Les civilisations

Au total, 11 nations sont actuellement disponibles. Vous pouvez ainsi choisir d’être arabe, britannique, byzantin, chinois, coréen, espagnol, français, germanique, japonais, ottoman, ou encore romain. Chaque nation a ses propres forces et faiblesses. Vous pouvez au cours de votre progression décider de changer de nation si vous souhaitez changer de style de jeu pour un coût de 10 000 gemmes. Sachez également que de nouvelles nations seront ajoutées petit à petit au fil de mises à jour, ce qui permettra d’enrichir et de renouveler le jeu dans le temps.

Les commandants


Trente-huit commandants de quatre sortes existent à l’heure actuelle : les commandants légendaires (par exemple, Charles Martel), les commandants épiques (par exemple, Jeanne d’Arc), les commandants d’élite (par exemple, Lancelot), et enfin, les commandants avancés (par exemple, Centurion). Il vous faut au moins un commandant pour conduire des batailles. Chaque commandant présente trois habilités spéciales et quatre compétences qui peuvent être des compétences actives ou passives. Les compétences peuvent être débloquées en acquérant des étoiles.

Chaque commandant présente donc des spécificités, ce qui fait de lui un commandant plutôt spécialisé en attaque, en défense ou en exploration. Les commandants légendaires et épiques ont l’avantage de présenter également une 5ème compétence qui permet de renforcer une des quatre autres. Pour débloquer la 5ème compétence, vous devez avoir déjà débloqué les quatre précédentes. A chaque victoire face à des ennemis, votre commandant reçoit des points que vous pouvez utiliser dans son arbre de talents ou dans ses compétences afin de le développer.

Les combinaisons de commandants

Vous pouvez avoir un commandant principal et un commandant secondaire. De nombreuses combinaisons existent ainsi. Cependant, tandis que des appariements offrent des avantages, d’autres peuvent avoir de terribles conséquences puisqu’ils peuvent impacter négativement votre royaume ou vos troupes. Prêtez donc attention à vos combinaisons de commandants puisqu’elles peuvent avoir une incidence négative sur votre progression, ou au contraire présenter des avantages réels en combat ou sur le développement de votre royaume.

Construction et développement du royaume

Le développement du royaume se fait par la construction de bâtiments. Plusieurs bâtiments existent et ils présentent chacun des fonctions différentes. Certains permettent de générer des ressources, d’autres d’entrainer des troupes et d’autres encore de développer des technologies… Sachez que certaines civilisations peuvent impacter les bâtiments. Par exemple, si vous choisissez comme civilisation les coréens, la capacité de votre hôpital sera supérieure de 15%, ce qui permet d’accueillir davantage de blessés et ainsi d’éviter davantage de pertes dans vos rangs !

Le développement du royaume se fait également par l’attaque de royaumes ennemis, puisque cela permet d’acquérir davantage de ressources et d’argent, qui sont des biens permettant d’amélioration votre propre royaume.

Construire des bâtiments nécessite du temps, de la main d’œuvre et des ressources. Cet aspect du jeu nécessite réflexion et organisation. Voilà pourquoi il faut faire des choix stratégiques pour développer au mieux votre civilisation.

Les batailles


Envoyez vos armées à l’attaque de vos ennemis et appréciez le déroulement des batailles sur une carte gigantesque et réaliste. De nombreux obstacles naturels (rivières, forêts…) jonchent la carte et rendent chaque bataille unique, ce qui peut influencer les stratégies mises en place. Le jeu propose également des cycles réalistes de jour et de nuit, participant ainsi au réalisme du jeu. La nuit est propice aux attaques surprises, alors soyez encore plus vigilants ou, au contraire, profitez-en pour attaquer vos ennemis !

Les unités de combats

Pour combattre, vous avez à disposition différents types d’unités de combats : des troupes d’infanterie, des archers, de la cavalerie et des unités de siège. Cependant, vous n’aurez pas accès dès le début de votre progression à toutes ces unités. Les différents types de troupes sont accessibles au fil des âges et vous devez impérativement passer par l’académie pour débloquer des unités ! En effet, l’académie est un bâtiment effectuant des recherches permettant de développer des unités. Par exemple, pour obtenir l’unité « Cavalerie légère », il faut d’abord développer les technologies « Équitation » et « Cavalerie légère » dans l’académie. Vous l’aurez compris, développer sa force militaire exige également planification, stratégie et anticipation ! Chaque type de troupes dépend ensuite d’un bâtiment en particulier, nécessaire au recrutement et à l’entrainement de celles-ci.

Chaque unité de combat présente des statistiques (points d’attaques, points de défense, points de vie, points de chargement, points de pouvoir et rapidité de déplacement) ainsi que trois compétences particulières. Stratégiquement, il vaut mieux faire des choix et développer certaines unités en dépit des autres. Faites votre choix sur la base de leurs statistiques et compétences, mais également en fonction de votre civilisation et de vos commandants.

L’infanterie

Les premières unités dont vous pouvez disposer sont des troupes d’infanterie. Leur développement et entrainement se fait dans la caserne. Certains commandants permettent d’améliorer la force de ces unités tels que Charles Martel, Richard I… Ces unités peuvent être spécifiques à une civilisation (par exemple, les japonais ont comme unité des samouraï), alors que d’autres sont accessibles à toutes les civilisations (comme les lanciers).

Les archers

Le deuxième type de troupes auquel vous pouvez accéder sont les archers. Le bâtiment associé à ce type d’unité est le champ de tir à l’arc. Des commandants peuvent renforcer la force de ces unités comme Hermann ou Tomoe Gozen. Ces unités peuvent également être spécifiques à une civilisation ou, au contraire, être accessibles à toutes.

La cavalerie

Le troisième type de troupes accessible est la cavalerie. Celle-ci se développe et s’entraine à l’écurie. Des commandants, comme Lancelot ou Cao Cao, permettent d’augmenter la force de ce type d’unités de combat. Tout comme pour les précédents types de troupes, certaines unités sont disponibles pour toutes les civilisations alors que d’autres sont spécifiques à certaines.

Les unités de sièges

Enfin, le quatrième type de troupes sont les unités de siège qui se développent à l’atelier d’armes de siège. Des commandants améliorent ces unités, tels que Jules César et Hannibal Barca. Contrairement aux précédents types de troupes, aucune unité de siège n’est spécifique à une civilisation. Les cinq unités existantes sont donc accessibles à toutes les civilisations.

Comment bien progresser dans le jeu

L’exploration

Votre royaume se situe dans un monde ouvert où des recoins n’ont pas encore été découverts par l’homme. Partez donc à l’exploration du monde ! Cela permet d’acquérir des terres agricoles, des mines d’or, etc. L’exploration représente un bon moyen de développer votre royaume.

Les alliances

Vous avez la possibilité de créer des alliances avec d’autres joueurs. Réunir vos forces vous permettra d’avoir accès à des avantages (des ressources supplémentaires par exemple) et vous rendra plus efficace au combat puisque vous bénéficierez de troupes supplémentaires.

Les objectifs journaliers

Chaque jour, de nouveaux objectifs à accomplir vous sont proposés. Cela permet d’acquérir des récompenses précieuses pour votre progression, que ce soit pour l’amélioration de votre royaume ou le développement de vos troupes. N’oubliez pas de réaliser ces objectifs pour une progression efficace !

Installation du jeu pour PC, Mac et mobile

Rise of Kingdoms est disponible sur Android et l’Apple Store. Pour le télécharger, rien de plus simple :

Sur Apple (Iphone ou Ipad)

  • Ouvrir l’Appstore
  • Recherche l’application « Rise of Kingdoms »
  • Lancer son installation
  • Une fois le jeu installé, ouvrez le jeu en cliquant sur son logo et commencez à jouer.

Sur Android

  • Aller sur Play Store
  • Dans la barre de recherche, tapez « Rise of Kingdoms »
  • Lancer l’installation de l’application
  • Cliquer sur le logo de l’application sur votre écran d’accueil et commencez à jouer.

Sur PC ou Mac


Pour jouer sur ordinateur, PC ou Mac, vous pouvez utiliser un émulateur. Plusieurs émulateurs existent, dont Bluestacks qui est le partenaire officiel du développeur, Lilith Game. Voici la méthode pour jouer à Rise of Kingdoms via Bluestacks :

  • Télécharger le logiciel Bluestacks (en cliquant ici)
  • Une fois Bluestacks installé ouvrez-le
  • Dans la barre de recherche, recherchez Rise of Kingdoms
  • Cliquez sur installer
  • Ouvrez et jouez